S'outiller | Banque d'activités collaboratives

Jouer avec l'orthographe

  • Séquence d’activités
  • 1e année, 2e année, 3e année, 4e année, 5e année, 6e année
  • 20 min

Auteur(e)s : Josée Nadeau, enseignante

Jouer avec l'orthographe

Découvrir plusieurs façons amusantes et dynamiques d’apprendre des mots d’orthographe d’une façon active à l’extérieur.

Domaines d’apprentissages

  • Français

Compétences transversales

  • Actualiser son potentiel
  • Communiquer de façon appropriée
  • Coopérer
  • Se donner des méthodes de travail efficaces
  • Identifier les mots d’orthographe à apprendre ou à réviser.
  • Les faire écrire aux élèves sur une feuille ou leur remettre une liste déjà établie.
  • Sortir à l’extérieur pour expérimenter différentes façons amusantes et dynamiques pour apprendre les mots.

Voici différents jeux pour pratiquer/réviser l’orthographe :

  • Épeler ses mots en sautant à la corde à danser.
  • Jouer au tic tac toe (un mot bien épelé permet de mettre un X ou un 0).
  • Jouer au bonhomme pendu en utilisant une craie.
  • Écrire les mots avec une craie sur l’asphalte ou avec un vaporisateur (eau et un peu de gouache lavable) dans la neige.
  • Installer l’alphabet un peu partout dans la cour (sur cartons ou écrit à la craie par terre), dire un mot et demander aux élèves (à tour de rôle) d’aller toucher chaque lettre du mot dans le bon ordre. Les élèves peuvent aussi réaliser ce jeu en équipe de deux.
  • Se lancer un ballon en épelant un mot, une lettre à la fois (exemple m-a-t-i-n = 5 lancers du ballon).
  • Déposer toutes les lettres de l’alphabet (en plusieurs exemplaires pour les lettres souvent utilisées) dans un coin de la cour. Au signal, donner un mot à écrire et rapidement les élèves doivent venir chercher une lettre et se placer en ligne pour former le mot pour qu’il soit lisible du point de vue de l’enseignante.
  • Liste de mots d’orthographe
  • Lettres de l’alphabet plastifiées en plusieurs exemplaires
  • Selon le jeu : cordes à danser, ballons, craies, vaporisateurs, etc.

La capacité de rétention des mots augmente considérablement quand plusieurs aspects sont touchés (visuel, auditif, kinesthésique).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci à nos partenaires!