S'outiller | Banque d'activités collaboratives

S'inspirer de l'extérieur pour jouer avec les adjectifs

  • Activité
  • 2e cycle, 3e année, 4e année
  • 1 h

Auteur(e)s : Fondation Monique-Fitz-Back

S'inspirer de l'extérieur pour jouer avec les adjectifs

L’activité vise à pratiquer l’accord de l’adjectif en genre et en nombre et à enrichir le vocabulaire des élèves. Les adjectifs choisis sont inspirés par l’environnement extérieur. On aborde aussi le sujet des synonymes. Plusieurs variantes de l’activité sont suggérées.

Domaines d’apprentissages

  • Français

Un papier et crayon pour l’enseignant.e.

Amorce (10 minutes)

  • Revoir la règle : ladjectif  s’accorde en genre (masculin/féminin) et en nombre (singulier/pluriel) avec le nom auquel il se rapporte.
  • Expliquer que vous allez sortir dans la cour (ou autre lieu à proximité) pour faire une activité pour pratiquer la règle.
  • Faire un rappel des consignes de sécurité pour l’extérieur.

Réalisation (30 minutes)

  • Habillement et déplacement vers la cour d’école.
  • Demander aux élèves d’observer autour d’eux et de choisir un nom (ex: arbre, ciel, automobile, oiseaux, école, racine, cailloux, bicyclettes, etc). Il peut s’agir de quelque chose de matériel (arbuste) ou d’immatériel (lumière). Donner quelques minutes aux élèves pour se déplacer dans la cour (ou autre milieu) afin d’essayer de trouver leur nom.
  • Demander aux élèves de revenir se mettre en cercle (utiliser un cri de rassemblement ou autre signal).
  • Demander aux élèves de réfléchir (dans leur tête) si leur nom est féminin ou masculin. Leur demander de réfléchir si leur nom est au singulier ou au pluriel.
  • Demander aux élèves de trouver un adjectif qui décrit bien le nom qu’ils ont en tête. Par exemple, un élève qui a choisi ‘oiseaux’ (s’il y en avait plusieurs) pourrait choisir comme adjectif rapides, colorés, splendides, petits, grands, joyeux, élégants, etc.
  • Expliquer aux élèves qu’ils devront, chacun leur tour, énoncer l’adjectif qui décrit leur nom, et spécifier au groupe si l’adjectif choisit est féminin ou masculin, singulier ou pluriel. Les élèves devront (à main levée) essayer de deviner à quel nom correspond l’adjectif. Par exemple, si le premier élève dit ‘fragiles’, les autres élèves regardent autour d’eux pour essayer de deviner à quoi correspond l’adjectif. En sachant qu’il est au pluriel, cela donne un indice. Une fois la réponse trouvée (ex: fleurs), on passe au prochain adjectif.
  • L’enseignant.e écrit tous les adjectifs énumérés et les noms auxquels ils étaient associés.

Retour (20 minutes)

  • De retour en classe, l’enseignant.e peut choisir quelques noms et adjectifs et les écrire au tableau. Les élèves essaient de trouver d’autres adjectifs qui auraient pu être choisis pour décrire le nom. Par exemple, pour oiseaux, au lieu de choisir ‘rapides’, on aurait aussi pu choisir ‘vifs’, ‘agiles’ (synonymes). On aurait aussi pu utiliser ‘maigres’ pour porter l’attention sur une autre caractéristique des oiseaux.
  • Discuter du rôle des adjectifs (apporte une précision sur le nom) et de la façon dont le choix d’un mot impact la précision ou le détail qu’on veut apporter.

Un papier et un crayon pour l’enseignant.e qui prendra en note les adjectifs et les noms choisis par les élèves.

On pourrait ajouter une évaluation à cette activité de la manière suivante : les élèves sortent et s’inspirent de leur milieu pour écrire quatre phrases (pour avoir un adjectif masculin, un adjectif féminin, un adjectif singulier et un adjectif pluriel). Pour sauver du temps, les phrases pourraient avoir été choisies à l’avance et les élèves auraient seulement à ajouter l’adjectif et l’accorder.

Il peut être intéressant de répéter cette activité une deuxième fois en demandant aux élèves d’utiliser des adjectifs qui n’ont pas été utilisés lors de la première activité. Ils doivent ainsi piger dans leur vocabulaire, utiliser des synonymes, etc. On peut introduire la notion de qualificatifs qualifiant / classifiant sans en faire une évaluation.

On peut faire cette activité avec différentes variantes :

  • L’enseignant.e choisit les adjectifs nommés et les élèves doivent essayer de deviner de quel ‘nom’ il s’agit (demander aux élèves de fermer leurs yeux pour vous permettre de regarder autour de vous!)
  • L’enseignant.e fait une phrase ‘à trou’, inspiré de l’extérieur. Par exemple : Aujourd’hui, le vent est ________. Chacun son tour, les élèves doivent compléter la phrase avec un adjectif (ex: frais, froid, dur, doux, sifflant, rapide, frisquet, changeant, féroce, etc.). Dès qu’on a plus d’idées d’adjectifs, on change de phrase !
  • Sortir avec des tablettes et demander aux élèves de prendre des photos (ex: porte de l’école, clôture, fleur, tronc enneigé, ciel, enseigne d’un commerce, autobus, jardin, etc.). Projeter en classe les photos. Demander à l’élève qui a pris la photo de faire une phrase avec ce que l’on voit (ex: le jardin est plein de tomates). Demander à l’élève d’ajouter un adjectif dans sa phrase (ex: le jardin est plein de tomates rouges). Demander aux élèves quels autres adjectifs on aurait pu utiliser pour décrire la photo (ex: le petit jardin déborde de tomates juteuses).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci à nos partenaires!